Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 10 le Dim 16 Sep - 17:47

Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Dim 30 Sep - 19:54

" Euh....Mer...Merci... "

Lutetia se retient d'éclater de rire. Il n'aurait jamais penser que Jessy aurait tant de mal à dire merci. Il entendit qu'elle éternua. Il baissa les yeux sur elle. C'est vrai qu'ils étaient sous la pluie depuis un moment. Il c'était efforcer de ne pas se concentré sur la pluie car, il savait qu'il risquait d'éternuer à cause de ça. Il retira sa veste qui était tout aussi tremper. Il l'essora, pendant que Jessy disait.

" Tu comptes vraiment allé à Saturnal ..? "

Il eut un sourire. Levant la tête pour laisser la pluie lavé son visage. Même s'il n'aimait pas ça, il devait quand même la supporter. Il frissonna légèrement avant de mettre sa veste sur les épaules de Jessy.

- Bien sûr, et pas même cette pluie me ferra changer d'avis ! Et puis Saturnal est une planète à deux saisons figées. ça veut dire que d'une part la planète est plongé dans l'âge de glace et l'autre et aussi verte que les plaines de Lounastra !

Il baissa les yeux sur Lusée, il l'attrapa et la leva jusqu'à son visage. Il continua d'un ton détaché.

- Et puis de toute façon, j'ai fais la promesse à quelqu'un de récupérée tout l'ancien savoir, donc c'est pas une simple pluie qui va me décourager ! Surtout que cette fille me tape presque autant que toi sur le système !

C'est vrai ça. Il garda son sourire et mit Lusée sur son épaule. Il frissonna encore un peu. Il n'avait jamais vu Jessy comme ça auparavant. Maintenant il savait que Jessy avait peur des hauteurs. Il souleva de nouveau son sac, et le posa sur son épaule libre. Il eut un sourire moqueur et se tourna vers Jessy avant d'avancer à reculons.

- Alors comme ça, tu n'aimes pas la pluie et tu as peur de l'altitude... La prochaine fois, pense à me prévenir que je te laisse pas à terre.

Il lui tira la langue et se retourna en riant.

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Dim 30 Sep - 21:00

Son visage se crispa quand je le remerciai. J'étais toujours tendue face à ce genre de chose, alors non, il n'y avait rien de drôle là dedans. Il remarqua mes éternuements sans fin sourit quand je lui demandai s'il n'avait toujours pas changé d'avis, mais je dus comprendre que non.

" Bien sûr, et pas même cette pluie me ferra changer d'avis ! Et puis Saturnal est une planète à deux saisons figées. ça veut dire que d'une part la planète est plongé dans l'âge de glace et l'autre et aussi verte que les plaines de Lounastra ! Et puis de toute façon, j'ai fais la promesse à quelqu'un de récupérée tout l'ancien savoir, donc c'est pas une simple pluie qui va me décourager ! Surtout que cette fille me tape presque autant que toi sur le système ! "

Je grognai gentiment, les rares personnes qui m'avaient dit plus d'une fois que j'avais le chic pour saouler les gens, ces personnes en questions étaient mortes...Où presque. Mais cette fois je ne faisait que sourire. Comme un enfant insouciant du monde réelle. Pourtant, en ce qui concernait l'expérience, j'avait était gâté étant plus jeune. Tant de violence dans un univers rose et bleu, tant de larme dans un monde si joyeux, tant de sang dans un monde si... Accueillant ? Lutetia se mit à marcher à reculons, de la folie dans le regard. Il me dit :

" Alors comme ça, tu n'aimes pas la pluie et tu as peur de l'altitude... La prochaine fois, pense à me prévenir que je te laisse pas à terre. "

Il me tira la langue avant de se retourner en riant. J'éclatais moi aussi de rire, le rattrapant en courant. Je lui donnai une petite tape derrière la tête, sans perdre ce rire qui illuminait mon visage. Je lui dis, sur un ton de sympathie :

" Abruti... "

Il me fallut un moment avant de reprendre mon sérieux. Un bruit attira mon attention, un bruit léger mais rapide. Les battements de mon coeur s'accélérèrent, mes muscles se tendirent. Je me retournai en trombe, lâchant une flèche, on aurait presque put croire au hasard. Un piosentrope solitaire tomba en miette devant moi, tandis que j'essuyai l'eau dégoulinant sur mon front. Chi gronda, refusant de quitté la petite chatte malgré ce qu'il s'était produis. Je soupirais de soulagement, personne n'était blessé. Je lançai un regard inquiet à Lutetia et dis, perplexe :

" Il vaudrait mieux trouver un abri, la nuit ne va pas tarder à tomber... "

Mon petit aire lui confirmait bien qu'il n'était pas obliger d'écouter mes conseils, mais finir dans un combat nocturne contre tout pleins de bestioles de Chistères ne me motivait guère...

_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Dim 30 Sep - 21:22

Sans qu'il est eut le temps d'esquiver, il se prit une petite claque derrière la tête suivit de la voix de Jessy.

" Abruti... "

Lutetia éclata de rire. C'était surtout la façon dont elle l'avait dit qui le faisait rire. Oui, il était bien un abruti quand il le voulait. Mais il l'avait mérité, il s'était moqué d'elle. Il s'arrêta en entendant une flèche partir à vive allure. Il tourna à peine la tête. Un vieux Piosentrope se réduit presque en cendre devant Jessy.

Intéressant, alors comme ça les Piosentropes, n'aime guère l'eau et l'acier. ça pourrait être utile de savoir ça. Il repoussa ses mèches mouillés. La pluie ne semblait pas vouloir s'arrêter.

" Il vaudrait mieux trouver un abri, la nuit ne va pas tarder à tomber... "

Il regarda le ciel, essayant d'estimer dans combien de temps la nuit devrait tomber. Mais il ne fallait pas oublié que la plupart des prédateurs chassaient la nuit, donc ils (le prédateurs) ne s'attendent pas à voir des humains réveillé. Donc Lutetia en avait conclu qu'il valait mieux marchait la nuit, malgré les nombreux dangers qui restaient, que le jour. Car même si le jour les prédateurs dorment, ceux qui ne sont pas partir chasser, vont chasser le matin comme ça, pas de problème niveau nourriture.

Il ferma les yeux et grimaça, son mal de tête ne c'était pas estomper, il ne faisait que évoluer. Il soupira avant de dire à Jessy.

- Je préfère marcher la nuit, car même si la plupart des prédateurs sont nocturne, on à l'avantager de la surprise et puis on entend mieux que.

Il reversa la tête en arrière, c'est vrai que la fatigue le rattraper. Il continua à marcher un peu, les yeux fermait. Il avait une mémoire qui lui permettait de se souvenir de tout se qu'il à vu au cours de sa vie. Il essayait de visualisé la carte de Chistère avec les villes répétoirié dessus. Elles étaient représenté par des points, certains point étaient barré, leur position était indiquer par un point rouge. Il grimaça avant de rouvrir les yeux.

Cette recherche lui avait donné encore plus mal à la tête, et en plus de ça il y avait une ville tout près d'eux. C'était tout simplement impossible à moins qu'il soit partit dans la mauvaise direction. Il se massa les yeux et dit.

- Et merde, on est partit dans la mauvaise direction...

Quoiqu'il en soit, une ville se situé pas loin d'eux. Donc, qui dit ville, dit hôpital ou médecin, et qui dit ces mots, dit aussi nourriture gratuite et sommeil à volonté ! Un mince sourire apparut, voila il recommencer à penser à la nourriture. Il finit par se retourner vers Jessy avec un sourire (les yeux ouverts bien sûr !).

- Bon bah, y a une ville à moins de... Moins d'un kilomètre, on devrait y être à temps !

Il essayait de ne pas penser à tout se qu'il pourrait trouvé là-bas. Même si normalement c'était des villages, il y avait quelque exceptions de village qui c'étaient agrandis et avait réussit à échapper à la menace "piosentrope" et autres.

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Lun 1 Oct - 21:45

" Je préfère marcher la nuit, car même si la plupart des prédateurs sont nocturne, on à l'avantager de la surprise et puis on entend mieux que. "

Je soupirai, il n'avait peut être pas tort. Mais j'ignorais totalement notre position ; cette escapade en hauteur m'avait en effet fait perdre tout mes moyens. En jetant un oeil autour de nous, le paysage de Chistère ne faisait que se répéter : des dunes de sable et de poussière ocre à perte de vue. Des ampoules s'étaient formées à mes pieds, et les chiffres demeurant sur l'étiquettes des chaussures à vendre défilaient déjà dans ma tête. Je n'avais pas que ça à faire non plus, et gagner assez d'argent me prendrait un temps de fou. Bien que quelques trafiques de bétails de Saturnal à Chistère devrait faire l'affaire. La voix de Lutetia me sortis de mes projets économiques :

" Et merde, on est partit dans la mauvaise direction... "

Et mince, il nous faudrait encore marcher, et dit marcher dit aggraver mes ampoules. Je le rejoins clopin-clopant, essayant d'oublier cette douleurs qui me tuait les pieds. Par ma faute, Chi aussi boitillait, et il nous faudrait surement bien plus de temps que prévus à cette allure. Lutetia reprit, un peu plus enjouer que les fois précédentes :

" Bon bah, y a une ville à moins de... Moins d'un kilomètre, on devrait y être à temps ! "

J’acquiesçai faiblement, avant de sursauter quand ma panthère vint se frotter conter ma jambe. Son poil ras mais si doux, soyeux mais réconfortent. Je fis signe à Lutetia d'attendre une minute, me laissant tomber au sol. Défaisant vite les lacets de ma botte ; je m'en voulais de ne pas m'être arrêter avant. Je n'y avais pas beaucoup fait attention. J'eus un frisson d'horreur en ôtant ma chaussure. Mon pieds était écorché et maculé de sang, plusieurs parties à vifs. Dans ces cas là, Chi aurait pu me porter, mais ses pattes, elle aussi, étaient endommagées. Je lançai un regard timide à Lutetia, lui murmurant, comme si la parole aggraverais mon cas :

" Je...Je crois qu'on risque d'aller un peu moins vite que prévus... "

Avec une expression gênée, je me remis debout avec difficulté, tenant mes bottes à la main. En réalité, j'avais utilisé ma paire de chaussettes pour fabriquer un piège à piosentrope. Et le pire, c'est que ça avait même très bien fonctionné ! Je préférai rajouter, un peu plus osé dans mes propos :

" Va, tu n'es pas obligé de m'attendre. Oh pire, Chi et moi, on reste ici...On peut se débrouiller seul, enfin je crois... "

Un courant froids me parcourut le dos en pensant à toutes les bêtes tapis dans l'ombre, attendant votre sommeil avec impatience. Mais qu'elles essayent de m'attaquer celle là, elles verront !

_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Lun 1 Oct - 22:15

Lutetia se retourna en entendant quelqu'un se laisser tomber au sol. Il resta un moment avant de comprendre que c'était Jessy. Il semblerait qu'elle ne soit pas habitué à marcher autant... Surtout sans chaussettes... Où avait-elle la tête ? Faut vraiment être fou pour partir comme ça !

" Je...Je crois qu'on risque d'aller un peu moins vite que prévus... "

Oh non ! Lutetia s'approcha lentement de Jessy. Ses pieds étaient bien trop blessait ! Mais en tout cas voila un bon truc pour avoir du repos et du sommeil gratuit ! Lusée sentit l'idée de Lutetia arrivé. Elle miaula près de son oreille pour lui signaler qu'elle était complètement contre. Malgré tout Lutetia ne put s'empêcher de sourire plus. Jessy continua.

" Va, tu n'es pas obligé de m'attendre. Oh pire, Chi et moi, on reste ici...On peut se débrouiller seul, enfin je crois... "

Manipulatrice, manipulatrice ! Franchement, c'était les deux seuls mots qui venait à l'esprit de Lusée. Elle avait bien vu que Jessy en craquer pour Lutetia, elle n'était pas prête à la laisser faire ! Mais avant qu'elle n'ait pu protester un peu, Lutetia commit se qu'elle redouter le plus.

Lutetia prit Jessy la remit sur son épaule, comme si elle n'était qu'un sac de patate, il était hors de question qu'il la laisse ici. De une parce que c'est "sa cheffe" et de deux parce que ça lui priverai de repas ! Il jeta un regard désolé à Lusée et lui dit doucement.

- Désolé ma belle, mais va falloir changer de perchoir...

Elle passa sur le dos de Jessy, et puis elle commença à lui chatouiller le nez avec sa queue. Se tenant bien droite sur le dos de Jessy. Il fit de même que la panthère. Si l'une ne pouvait plus marcher, l'autre non plus. Il grimaça en se relevant lentement. Se qui lui avait parut une bonne idée plus tôt s'avérée plus difficile. Il avança un peu moins vite que la normale, mais au moins il avançait.

Il pesta, elles étaient bien plus lourde qu'il n'aurait imaginer. Il fit la moue et dit.

- Vous savez que vous êtes pas légère du tout ! Et puis toi, dit-il en tournant la tête vers la panthère. Tu ferrais pas dans les quatre-vingt dix ? Car franchement là...

Il se doute que la panthère apprécie la plaisanterie. Mais après tout, elles n'avaient pas leur mot à dire, il pouvait très bien revenir sur sa décision et les laisser là. Lusée s'amusait à pétrire le tee-shirt de Jessy. Surement car ce n'était pas l'épaule de Lutetia et qu'elle ne s'y sentait pas à l'aise. La pluie avait cesser, et c'était déjà bien !

N'empêche les déserts de Chistère c'étaient transformer en une espèce de grande surface boueuse. Lutetia s'efforcer de pas regardait ses bottes. Il serrait dégoûter. Après quelque minute (une vingtaine environ) il commençait à approcher. Il siffla devant l'immensité des portes, il n'avait jamais vu un tel matériau. Il remarqua deux gardes juste à l'entré, surement pour vérifié l'identité des personnes. Il finit par dire d'un ton dédaigneux.

- J'espère qu'ils nous laisserons passer, car franchement j'ai aucune envie de passer la nuit dehors... Après tout, tu es leurs cheffe, ils doivent te laisser passer, mais pour moi...

Il baissa la tête vers Jessy.

- Hey ! Joue pas les endormit ! Vont croire que je t'ai endormis exprès ! He ho tu m'entends ?


_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Lun 1 Oct - 23:08

Je souris angéliquement, et oui, j'avais un caractère assez casse pieds. Bien sur que non, je n'avais pas l'intention de rester toute seul ici, surtout avec les gangs de piosentropes qui se baladaient un peu partout sur la planète. Je me demandais parfois si sur Lounastra, ils avaient aussi ce genre de bestioles qui vous pourrissent la vie. J'avais lus un récit sur les bêtes des neiges à Saturnal, mais beaucoup de livre qualifiait Lounastra comme un petit paradis. J'avais en effet vu juste. Mes pieds quittèrent lentement le sol, tandis que la chatte de Lutetia me montait sur le dos, par ordre de son maître. Ses petites griffes aiguisées mes donnaient des frissons à chacun de ses mouvements, et je me retint d'éternuer quand sa petite queue me passa sous le nez.

Chi lui lança un regard noir, elle était toujours aussi possessive celle là... Nous avancions peut à peut, mais il valait mieux pour moi que je n'avise pas de me plaindre, car j'aurais surement finis par terre, dans la boue. Ça aussi, c'était un autre avantage. Je n'avais pas à mettre le pieds dans cette matière visqueuse, semblable aux marécages de Lounastra en saison humide. Je soupirai, nous avion dut faire cinq cent mètres en vingt minutes, mais une fois de plus je ne pouvais rien y faire. Je n'osais même pas ouvrir la bouche, craignant toujours de me retrouver à patauger dans l'eau verdâtre. Il finit par dire, faisant la moue :

" Vous savez que vous êtes pas légère du tout ! Et puis toi, dit-il en tournant la tête vers la panthère. Tu ferrais pas dans les quatre-vingt dix ? Car franchement là... "

J'éclatai de rire, si bien que je faillis faire tombé le félin, végétant toujours sur mon dos. Je le plaignais dans le fonds, ma panthère pesait en effet la centaine, mais je doutais que ces propos l'ai blessé. Au contraire, elle semblait aussi amusée que moi. Une lune rouge trônait à présent dans le ciel sans étoile, quand la porte de la cité de Chistère apparut devant nous, elle était immense, plus que dans mes souvenirs. Un frisson me parcourut le dos. Je n'y était pas vraiment revenus depuis la disparition de mon père, bien que la place de gouvernant sois ici. Je m'en moquai pas mal, j'avais aussi une vie et je n'avais pas projet de consacrer tout mon temps à mon peuple, il était assez grand pour tuer les posentropes tout seul. Deux gardes surveillaient l'entrée, comme à l'ancien temps. Appart les gens, rien avait changé face aux habitudes de ce peuple, de ses coutumes et autres rituelles païens. Lutetia ronchonna :

" J'espère qu'ils nous laisserons passer, car franchement j'ai aucune envie de passer la nuit dehors... Après tout, tu es leurs cheffe, ils doivent te laisser passer, mais pour moi... "

Je soufflai, exaspérer. C'est qu'il ne me connaissait pas encore celui là. Divers idées traversèrent mon esprit, toute plus absurdes les unes que les autres, mais comme certain l'on compris avec le piège à pisoentropes fait avec de simple chaussette, je possède une imagination débordante. Une imagination enfantine mélanger à celle d'un tueur en série, voilà, c'est moi. Je souris en pensant à défoncer la porte, comme si cela allait être possible. A nouveau, la voix de Lutetia me fit sursauter :

" Hey ! Joue pas les endormit ! Vont croire que je t'ai endormis exprès ! He ho tu m'entends ? "

Je gigotai pour glisser à terre, retombant sur mes pieds nus, avant d'avancer vers un des gardes. Cet homme à la musculature effrayante n'avais presque aucun cheveux sur la tête, et je me retint d'éclater de rire. Cela nous aurait coûté un repas en moins, ainsi qu'un endroit où dormir. Et en prime pour moi, les foudres de Lutetia. Je me mis sur la pointe des pieds, n'arrivant toujours pas à paraître plus grande. Une question me tuait depuis ma naissance : pourquoi ma mère était-elle si petite ? Et oui, j'ai seize ans, et je ne mesure qu'un mètre quarante. Sans commentaire. Mais cela s'avère aussi être utile, surtout pour captiver la pitié d'autrui. Pour en revenir au garde, il me dévisageait avec perplexité. Je dit avec froideur :

" Hyou. "

Son visage changea immédiatement d'expression. Il s'inclina avant d'ouvrir la porte. Je m'engageai dans la cité avec Chi, qui avait elle aussi sauter à terre, sur mes talons. Je m'arrêtai à mis chemin, regardant par dessus mon épaule. Le garde ne semblait en effet pas convaincu à laisser rentrer le jeune garçon. Quel empoté, songeai-je en faisant demi tour d'un pas rapide. Je passai mon bras autour de la taille de Lutetia, pour le presser contre moi. Je lançai un regard amical au gardien, munis d'un large sourire. Je dit, comme si c'était évident :

" Quand je disais " Hyou ", je parlais de nous deux, nous sommes ensembles, n'est-ce pas ? "

Je baissai le ton en fin de phrase, à l'intention de Lutetia. Mon sourire ne me quittait pas d'une semelle, ne dissipant même pas quand il nous autorisa à franchir l'entrée. La cité s'éclaircit devant nous, éclairée par une multitudes de lampadaires. Quand nous fûmes hors de portée, je libérai délicatement Lutetia de mon emprise, et dit, amusé :

" Ça va, c'était pas trop terrible ? "

_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Lun 1 Oct - 23:42

Quand Jessy descendit de son épaule, ça lui fit un bien fou ! Même si il tomba sur le côté à cause du poids de la bête qui pesait sur son autre épaule. Il se releva, et fit craquer ses épaules. Jamais il n'aurait pensé que porter des gens seraient si dur ! Il suivit Jessy, jusqu'au moment où il s'apprêter à franchir la porte. Les deux gardes baissèrent leurs lance en même temps pour empêcher. Lutetia recula pour éviter de se faire trancher. Il tourna la tête vers le garde le plus musclé et chauve par dessus tout. Il le dévisageait. Une chose était sûr il ne voulait pas que Lutetia rentré. Le jeune garçon réussit à dire.

- Je... Je suis avec elle...

Il secoua la tête. Lutetia se contenta de grogner, il n'aimait guère donnait son nom de famille. Surtout qu'il était un peu connu pour des vols... Car oui car quand on à pas de métiers, faut bien chercher un moyen de se nourrir... Soudain Jessy réapparut. Elle était drôlement rapide pour quelqu'un qui est censé avoir plein de plaie au pied !

La jeune fille prit Lutetia par la taille, ce qui provoqua un grand frisson. Il le sentait déjà mal, qu'est-ce qu'elle avait encore raconté ! Sans même baissait les yeux sur Jessy il pouvait sentir son large sourire diabolique de manipulatrice experte ! Il l'entendit dire.

" Quand je disais " Hyou ", je parlais de nous deux, nous sommes ensembles, n'est-ce pas ? "

Cette phrase provoqua un sourire nerveux chez Lutetia. Même si c'était seulement pour passer, rien que cette idée lui donnait des frissons. Jessy et lui marchèrent quelque mètre comme ça, après qu'ils avaient passés la porte Lutetia avait tiré la langue aux deux gardes. Il retourna la tête quand il entendit la voix de Jessy.

" Ça va, c'était pas trop terrible ? "

Il eut sa moue habituelle. Jessy devait déjà connaître la réponse à sa propre question, alors pourquoi gaspillé sa bave pour si peu ! Soudain quelque chose de tranchant passa rapidement sur sa joue gauche. Lutetia baissa à peine les yeux sur le sang, qui commençait à couler lentement de la plaie. Se retournant, il vit une bande de trois types, pas commode en tout cas. Celui qui semblait être le chef s'exprima le premier en se relevant.

- Alors comme ça la petite Hyou serrait de retour ! Comme c'est amusant, et en plus de ça avec un ami à chat !

Cette remarque fit éclater de rire les deux autres derrières lui. Lutetia n'apprécia guère cette remarque, Lusée non plus. Elle dévisageait tranquillement le type, qui devait avoir entre vingt ans et vingt-cinq ans. Il ne faisait donc pas partit de ceux qui ont eu leur alter égo animal.

Lutetia s'avança, ce type l'avait cherché. Même si en temps normal il gardé son sang-froid. Les Piosentropes, la pluie, cette histoire de mélodie, et ENCORE les Piosentropes et la pluie, l'avaient fatigués. Il aurait pensé pouvoir passer une bonne soiré, mais non fallait que c'est idiot en rajoute ! Il s'approcha du type, ils faisaient la même taille. Lutetia déclara lentement.

- Je ne sais pas se qu'ils vous arrive à vous et votre clique de babouin mais je ne suis sérieusement pas d'humeur à plaisanter... Surtout avec des telles blagues d'une idiotie pareil, donc je vous prierez de gardez vos sales remarques pour vous mêmes et de vous mêlez de votre propre vie...

Il eut un long silence entre les trois hommes. Mais en tout cas, les remarques de Lutetia n'avait en aucun cas plu au chef, qui se faisait rabaisser au niveau de chef des babouins. Lutetia n'eut pas le temps de le voir venir qu'un poing dur comme du fer s'aplatit contre son nez. L'envoyant à terre. Il se redressa sur un coude, la main sur le nez qui commencer à saigné. Chaque grimace lui faisait d'autant plus mal. Il se releva rapidement et envoya un direct suivit des griffes de Lusée dans la face du premier. Il plaça son pied sur la gorge du type, et écrasa son autre main avec son pied restant. Il se baissa lentement et lui dit à l'oreille.

- J'aurai bien voulu que ça ne se finisse pas avec des morts, mais vous m'avez chercher...

Il appuya encore plus, brisant la gorge du type. Il se redressa avant de se dirigeai vers Jessy une main sur son nez qui saigné encore. Il leva la main en signe d'au revoir et dit calmement.

- Si vous voulez pas finir comme lui je vous conseil de pas chercher à le venger.

Lusée trotinnait tranquillement à ses côtés. Lutetia n'avait rien à faire d'avoir tuer un homme, pour lui mieux valait tuer rapidement que souffrir l'agonie jusqu'à la mort. Et puis avec l'entaille que lui avait fait Lusée il n'aurait eu absolument aucune chance de survivre. Il posa doucement ses mains sur son nez, et demanda à Jessy.

- Dis tu saurais pas où y a un hôpital car franchement j'aurais pas imaginé que ça puisse faire si mal !

Attrapant son sac, il attendait le signale de la jeune fille pour se remettre en route. Ils n'avaient vraiment pas de chance, elle avec ses pieds et lui avec cette stupide bagarre.

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Mar 2 Oct - 0:34

Je n'eu même pas le temps d'obtenir une réponse de sa part qu'une bande d'amoché de la cervelle de présenta devant nous. Je les regardai avec dédain, surtout quand le plus grand dit :

" Alors comme ça la petite Hyou serrait de retour ! Comme c'est amusant, et en plus de ça avec un ami à chat ! "

Mon sang se mit à bouillir, ma force à décupler, et mon coeur à bondir dans ma poitrine d'une rage inconnue. Je m'apprêtais à leur rendre leur dernier soupire, mais Lutetia me devança :

" Je ne sais pas se qu'ils vous arrive à vous et votre clique de babouin mais je ne suis sérieusement pas d'humeur à plaisanter... Surtout avec des telles blagues d'une idiotie pareil, donc je vous prierez de gardez vos sales remarques pour vous mêmes et de vous mêlez de votre propre vie... "

Je te toisai, ahuris. J'étais en colère, en colère qu'il ne m'ai pas laissée régler cette affaire moi même, par le sang et uniquement par le sang. J'avais appris étant jeune que seul ce moyen faisait régner l'ordre total, et régner la monarchie absolue. Je serrais les poings, mes veines se contractèrent, mes paupières se plissèrent... Mon esprit rugissait comme une panthère qui rugissait de ton son être au fin fonds d'une combe. Luteteia se reçut un coup en plein dans le nez, qui maintenant, saignait abondamment. Je soufflai, exaspérer par ce qu'il se passait. Quand il eut finit de leur réglé leur compte, et qu'ils se sois dérobés, une vague de chaleur me traversa le corps. Je fermai les yeux, tentant en vain de me clamer quand il me dit :

" Dis tu saurais pas où y a un hôpital car franchement j'aurais pas imaginé que ça puisse faire si mal ! "

Tout explosa en même temps, et sans que je me contrôle, ma force augmenta considérablement. J'attrapa Lutetia par le col pour le plaquer contre le mur, mon regard enflammé brûlant le siens. J'aboyai, sans le lâché d'une semelle :

" Pourquoi t'es intervenu !? Tu crois que je suis pas assez puissante pour défendre l'honneur de ma famille toute seul, c'est sa !? "

Sa chemise commençai à chauffée sévère, le tissus diminuant comme atteint par de la lave en fusion...

_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Mar 2 Oct - 1:05

Il eut le souffle coupé au contact du mur. Il n'avait absolument rien vu venir. Son mal de tête se réveilla, et son nez lui fit encore plus mal. Quand à son entaille à la joue, le sang continuait de s'écoulait par là. Il sentait le regard furieux de Jessy pesait sur lui, il n'osait pas l'affronté. Comme si... Comme si il allait disparaître dans son regard...

" Pourquoi t'es intervenu !? Tu crois que je suis pas assez puissante pour défendre l'honneur de ma famille toute seul, c'est sa !? "

Il ferma les yeux. Ce faire traiter d'ami à chat il détestait. Il avait entendu tellement de fois cette moquerie. La voix de Jessy résonnait dans sa tête. Il aurait mieux fait de les ignorait. De passer son chemin. De laisser faire Jessy... Mais pourquoi était-il intervenu ?! En faisant se qu'il vient de faire il s'était immiscé dans la vie de quelqu'un d'autre et l'avait éteinte. Il se mordit tellement fort la lèvre inférieur que le sang coula.

Son coeur était tellement serre. Ses questions avaient réouvert une faille dans son passé qu'il détestait. Les jours d'école... Il devenait tellement malheureux à ses moments là... Mais plus encore lorsque cette stupide raillerie "d'ami à chat" revenait. Comment expliquer ça à Jessy ? Elle ne pouvait surement pas comprendre... Lutetia aurait tellement voulu ne jamais subir ces manières là. La douleur de ses blessures se répartissait dans tout son corps. Il rouvrit les yeux mais n'osa pas affronté le regard de Jessy. Il leva doucement une main et la posa sur les mains de Jessy qui le bloquait contre le mur. Il dit doucement, tellement doucement qu'il ne crut même pas l'entendre...

- C'est pas du tout ça Jessy... Tu n'as peut-être jamais subi cette insulte mais moi si... Et c'est bien plus dévalorisant que ce que tu pourrais imaginer, et puis tout ne peut pas tourné autour de toi... Si... Si tu avais voulu lui faire la peau t'avais qu'à réagir plutôt...

La fatigue l'avait retrouver. Il avait l'impression qu'il était bien plus tard qu'il ne semblait l'être. Que ça ne faisait pas trois jours qu'il n'avait pas dormit mais un mois. La douleurs que lui donnait ses blessures semblait être multiplié par dix... Jessy ne pouvait pas comprendre. C'est pas elle qui avait porter deux personnes sur une grande distance en pataugeant dans la boue. C'est ni elle qui c'était écorché les mains à cause de poids trop lourds. Ni même elle qui avait aidé quelqu'un à monté dans un arbre, en plein orage, sous une foule de Piosentrope affamé !

Il n'avait cesser de se mordre la lèvre inférieur après lui avoir dit. Le sang de sa lèvre se joignait à celui de sa joue et de son nez. Les gouttes tombaient une à une au sol. Il n'avait plus qu'une envie... Dormir. Il enleva sa main de celle de Jessy, sans le contacte avec la pierre il se serrait effondré depuis longtemps. Lusée était assise à côté de lui, elle semblait somnolé un peu...

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Mar 2 Oct - 10:44

Sa main froide vint se poser sur la mienne, sans que je sache vraiment pourquoi. Je sentais son souffle sur mon front, alors qu'il n'osai pas affronter mon regard. Le feu qui s'était allumé en moi commençait à se dissiper, pour s’éteindre. La vois de Lutetia résonna dans ma tête comme un échos :

" C'est pas du tout ça Jessy... Tu n'as peut-être jamais subi cette insulte mais moi si... Et c'est bien plus dévalorisant que ce que tu pourrais imaginer, et puis tout ne peut pas tourné autour de toi... Si... Si tu avais voulu lui faire la peau t'avais qu'à réagir plutôt... "

Mes doigts se dilatèrent sur le tissus, tandis que mon visage affichait une expression crispé. Je ne comprenais pas tout de son histoire, et il n'avait pas le droit de me le reprocher. Chi grogna sur moi, ronchonnant :

" Et tu compte faire quoi après l'avoir enfoncé dans le mur ? T'excuser ? Jessy je te préviens que si tu pense à faire ce qu'il te trotte derrière la tête c'est pas une bonne idée, oublie pas que... "

Je l'a fis taire d'un regard noir. J'étais la seul à savoir si c'était ou non la bonne décision. Et mon double, pour une fois, n'avait rien à voir dans ce choix. Sa main se détacha de la mienne lentement. Je me mi sur la pointe des pieds, l'obligeant à soutenir mon regard, un regard doux. Je m'excusais auprès de mon père, et de tout mes ancêtres pour ce que j'allais faire. En tirant lentement le col de sa chemise vers le bas, je léchai d'une langue râpeuse le sang qui coulait sur son visage. Je crus que j'allais tombé. C'était comme si je pouvait ressentir tout ce qu'il ressentait, bien que je sois encore trop jeune et inexpérimenté pour en déchiffré le sens. Mais dans les Hyou, cet acte avait été reconnu comme étant une preuve d'amour. Quand je dit amour, mon père le faisait à ma mère et vice versa. Ce n'était pas comme un baiser, mais dans ma famille la signification s'en rapprochait.

Quand je délivrai sa joue de mon emprise, et que mes pieds eurent retrouvés totalement le sol, ma tête me faisait mal, comme si j'avais aspirer tout le mal en lui, même si ce n'était pas totalement vrai. Peut-être un morceau, mais c'était toujours sa. Je le regardai, toujours en levant la tête, et dit d'une voix peut assurée :

" Non, il n'y a pas d’hôpitaux ici. "

J'eus un fou rire intérieur. Comme si après sa il pouvait encore se soucier de sa question d'il y a quelques minutes. Je repoussait ma frange me gênant la vue, puis reprit :

" Mais je connais un autre endroit, si tu as sommeil. "




_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Mar 2 Oct - 21:56

Son coeur battait toujours aussi vite. Par moment il se sentait essoufflé et l'autre remplie d'air. Il n'arrivait plus à contrôler, tout s'échappait. Il aurait voulu refermer la porte de son passé. Sans comprendre comment son regard s'immobilisa dans celui de Jessy. Ce regard de braise qui le tétaniser à chaque instant. Lui donnant de majestueux frisson.

Il sentit une légère pression vers le bas, se laissant faire. Un frisson partant de son coeur se répandit lentement dans tout son corps. Il ne pouvait plus bouger... Suivit d'autre, encore et encore. Pourtant il trembler, qu'est-ce qui prenait à Jessy... Il sentait le contacte râpeux et doux de la langue de Jessy passait sur le sang qui coulait de sa joue. Son coeur était serré, il n'avait jamais ressentit quelque chose d'égal à cette sensation. Désagréable et pourtant si douce, il aurait voulu que cette instant se termine au plus vite, mais pourtant, une part de lui voulait que cette instant s'éternise, ne se termine jamais.

Il avait des noeuds dans le ventre, il savait se que représenter cette action dans la famille Hyou. Enfin juste un peu.. Il s'appuya contre le mur, le monde semblait tourner sans s'arrêter. Il ne pouvait plus dire s'il se trouvait devant ou derrière Jessy, si Lusée était à sa droite ou à sa gauche. Il avait un boule dans la gorge, les mots ne voulaient pas sortir. Il ne savait plus où il était, tout tourné, tout s'inverser, il n'arrivait plus rien à suivre. Soudain les mots de Jessy remirent se monde en place.

" Non, il n'y a pas d’hôpitaux ici. "

Cette réponse lui fit l'effet d'une gifle des plus violentes. Mais au moins, elle eut l'effet de lui remettre les idées en place. Faire disparaître toute celle qui n'avait pas leur importance... Il repensa au geste de Jessy, et sans comprendre pourquoi le saignement de nez ne fit que doubler. Il laissa échapper une exclamation, portant rapidement sa main à son nez douloureux. Quel dommage qu'il n'y'en ai pas... Dire qu'il aurait bien voulu dormir pendant un long moment.

" Mais je connais un autre endroit, si tu as sommeil. "

Il s'efforça de regarder ailleurs. Elle avait comprit le fond de ses pensées. Depuis leurs départs des ruines de l'ancienne cité de Chistère, il n'avait que deux envies, dormir et manger. Il changea de main sous son nez. L'autre était complètement en sang. Il fit la moue, ça ne semblait pas s'arrêter et puis la douleur ne le plaisait que peu. Il pencha un peu la tête sur le côté, et se mit à retrousser les manches de sa chemise noire. Il garda le regard fixé sur ses bras, il dit doucement.

- Je veux bien... Dis, tu n'aurais pas des mouchoirs ? à moins que tu ne les ait fait subir le même sort qu'à tes chaussettes ?

Il ne savait pas s'il aurait encore le courage d'affronter Jessy après. Il n'avait jamais vu son futur comme ça... Enfin quand il parle de futur, il parle des deux trois jours à venir. Il n'a que très peu l'habitude de penser plus loin que ça. Il sourit tristement en repensant à la dernière fois qu'il avait était impliqué dans un combat...

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Mar 2 Oct - 22:41

Il sembla perdre l'équilibre, comme si j'avais aspirée toute son énergie. Chi s'était allongée près de la petite chatte, se questionnant actuellement sur la scène. Mes pieds me faisaient toujours aussi mal, tout comme la tête. Je ne pensais plus qu'à une chose : dormir. Quand il sembla avoir retrouvé ses esprits, son regard évitait une fois de plus le mien, ce qui m'arracha un soupir. J'étais si effrayante que sa ? Un sourire apparue à cette réflexion, malgré ma petite taille j'étais assez imposante, surtout à mon regard de braise. En passant, il n'était pas mieux avec ses aires de grand gaillard impassible aux yeux de glaces. Mais c'était une tout autre impression. Ma phrase le fit sursauté, il avait l'air d'être sérieusement endommagé par mes actes. D'ailleurs, ma panthère maugréait toujours des mots de mises de gardes, sur ce que j'avais fait et encore plein de choses ennuyeuses.

Je plaçai le dos de ma main sur son front, encore une fois contrainte de me mettre sur la pointe des pieds. Il était chaud...Trop chaud. Je soupirai une nouvelle fois, nous n'avions vraiment pas besoins de ça, alors là non. Un large sourire apparu sur mon visage quand je remarquai du sang couler de son nez, il n'y avait donc pas été totalement indifférent. Il dit, parlant avec la main dessous pour limiter les coulées :

" Je veux bien... Dis, tu n'aurais pas des mouchoirs ? à moins que tu ne les ait fait subir le même sort qu'à tes chaussettes ? "

J'éclatai de rire, sortant un paquet de ma poche. Je lui lançai, sans parvenir à faire cesser ces fou-rires. Et oui, j'avais en effet des idées bizarre pour fabriquer toute sorte de chose, souvent m'étant inutile. Je lui fis signe de me suivre, je redoutais l'endroit où nous allions mais...Il le fallait, et je ne pourrais pas éviter mon passé constamment, surtout par la mort de mes parent. Mes très chères parents, qui me manquaient beaucoup d'ailleurs. Les lampadaires éclairaient faiblement le quartier déserté, où quelques habitations demeurait encore construites. Je m'arrêtâmes devant une immense porte en acier, orné de bronze. Je me saisit de la main de Lutetia, lui envoyant un regard coopératif.

Quand je m'engageais dans l'entrée, traînant mon acolyte derrière moi. Plusieurs personnes, surement des fonctionnaires, portaient des papiers partout dans la grande salle. Des murmurent d’approbations s'élevèrent un peu partout dans le secteur. Je passais une autre porte, traversant des dizaines de couloirs aux dizaines de portes. Je finis par en ouvrir une, après avoir tourné à droite, puis à gauche, puis encore à gauche, puis à droite... Une magnifique chambre en acajou s'offrit à nos yeux, où trônait un lit de satin, et quelques autres meubles de hautes dynasties. Je poussai gentiment Lutetia sur le lit, avant de lâcher mes affaires par terre, et de m'enfuir sous une couette pleine de plumes de canards. Je maugréa, le nez enfouit dans la couverture :

" Bonne nuit... "

Sentant qu'il n'allait pas tarder à se lever, je l'attrapai par la taille pour me blottir contre lui, toujours un même sourire sur la face. Je m'apprêtais à enfin bien dormir depuis des jours...

_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Mar 2 Oct - 23:02

Lutetia commença à bouder un peu quand il entendit Jessy éclatait de rire. Qu'est-ce qu'il y avait de si drôle dans sa phrase ? Il rattrapa très maladroitement le paquet de mouchoir. Manquant de le faire tomber à plusieurs reprise. Il sortit un mouchoir du paquet, et le mit sous son nez pour calmer un peu les coulées. Il en prit un autre et le passa sur sa plaie à la joue. Il avançait en regardant le sol. Surtout pour empêcher que son nez saigne encore plus.

Il pencha la tête sur le côté en voyant l'immense porte d'acier orné de bronze, se dressait devant eux. ça devait être un sacré endroit. Il se laissa emporté par Jessy, la suivant tranquillement, sans opposé de résistance. Son regard s'attarda sur une fonctionnaire, son visage lui rappelait quelqu'un... Elle ressemblait beaucoup à Miya, et puis ce léopard... Il n'eut pas le temps d'y penser plus qu'il fut entraîner dans un autre couloir, et encore un autre et encore encore et encore d'autres.

Il se retrouva dans une grande salle sans comprendre comment il était arrivé là. Il lui avait sembler dormir pendant toute la duré de ce petit trajet. Il tomba sur un lit moelleux et tout doux. Il ne savait plus depuis combien de temps il n'avait pas eut le plaisir de dormir sur un lit si bon ! Quelque chose de rapide et de petit passa dans son champs de vision avant qu'il entende un bonne nuit de la part de Jessy.

Il enleva ses grandes bottes, tâchés de sang et de la matière visqueuse des dunes de Chistère ornait. Il fit un peu la grimace il en connaissait qui allait râler. Il s'apprêter à se lever quand quelque chose le retient. Il esquissa un sourire en voyant Jessy, tampis, si elle voulait ça. Il s'enfonça dans les couettes en riant, puis dit doucement à l'oreille de Jessy.

- Je te préviens quand je dors je bouge beaucoup, donc viens pas te plaindre après, c'est toi qui l'aura voulu...

Il se retient de rire, il ferma les yeux et enfonça la tête dans un oreiller malgré son nez qui lui faisait mal. Il dit doucement "bonne nuit"... Il s'endormit aussi rapidement.

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Mar 2 Oct - 23:39

Il rit avant de s’enfoncer dans la couette. Je fut rassurée qu'il ne sois pas en colère ou quelque chose comme sa... Il me murmura doucement :

" Je te préviens quand je dors je bouge beaucoup, donc viens pas te plaindre après, c'est toi qui l'aura voulu... "

Je ris à mon tour, m'enfouissant dans le creux de sa hanche, mes bras toujours enroulés autour de sa taille. Il dit me dit aussi bonne nuit, et je ne saurais dire ce qu'il ce passai ensuite. Pour une fois, je ne rêvai guère. Pas de cauchemar sanglant, pas de rêve de mort, pas de monstres aux aspects humains... Sa faisait bien longtemps. J'ouvris un oeil à plusieurs reprise, mais ce n'était pas à cause des mouvement de Lutetia. Je voulais seulement m'assurer qu'il était toujours là, serré contre moi. Il était chaud, comme moi. La vieille horloge me fit également sursauter plusieurs fois, surtout à minuit, ou les coups duraient comme éternellement.

Le soleil filtrait à travers les rideaux à pompons rouges, donnant une ambiance incroyable à la pièce. Me serrant un peu plus contre Lutetia, j'aurais aimer arrivé à me rendormir, en vain. Mais je ne le réveillai pas. Il avait besoin de repos. Je m'éclipsai doucement du lit, marchand un peu partout dans la pièce rougeâtre. Mon regard ce posa sur le corps du jeune garçon, endormis. Je le regardai comme cela un moment, bêtement, mais ne parvenant pas à m'en abstenir. Je finis par sortir de la pièce, me résignant à le laisser en paix. Des bruits d'assiettes et de plats résonnaient à l'étage. Courant comme je pouvais, il ne me fallut pas longtemps pour retrouver l'origine de ce vacarme. Une cuisine. Je me faufilai en douce entre les personnes de grande taille. Prenant un plateau au hasard, je m'éclipsai pour disparaître aussi vite que j'étais apparus.

Je me remis à courir, craignant que Lutetia ai quitté la chambre. Quand je rentrai dans la pièce, rien avait changé, heureusement. Je posai doucement le plateau sur le bureau de bois rouge, pour enfin découvrir sa contenance. Une succulente odeur s'en éleva, un truc qui peut vous attirez à des kilomètres à la ronde. Je demeurai en émerveille devant le repas : Des oeufs, du bacon, du fromage fondu et quelques cornichons bien dodus. Je m'empressai de remettre le couvercle avant de commettre l'irréparable. Non, il ne fallait pas que j'y touche. Je devais attends Lutetia. D'ailleurs, dormait-il encore ? Je m'avançai vers lui, l'observant attentivement, de près. Peut-être un peu trop près...

_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Mar 2 Oct - 23:56

Lutetia n'avait pas dormit si bien depuis longtemps. Il n'eut absolument aucun rêve. Encore ce noir. Celui qui vous aspire chaque soir, qui fait passait le temps plus vite. Maître du temps, le jeune garçon avait appelé cette phase comme ça. Car elle donnait l'impression que le temps passait beaucoup plus vite. Il entendait des bruits, mais il n'y prêta guère attention, même s'ils continuèrent un long moment avant de s'arrêter.

Lutetia était fatigué, il n'avait absolument aucune envie de se réveillé. Il avait l'impression que ses blessures guérissaient pendant qu'il dormait. Lusée avait profiter que Jessy soit partit pour s'incruster sur Lutetia. Elle c'était rouler en boule sur son ventre. Lutetia aussi apprécier dormir avec le poids réconfortant de sa chère Lusée, même si par moment ça le réveillé...

Quelque chose de désagréable vint lui chatouiller la nuque. Il avait l'impression de ne plus pouvoir respiré comme si quelque chose était sur lui. Il se redressa brutalement. Son front rencontra celui de Jessy, il mit sa main dessus, il ne se rappelait pas que ça faisait aussi mal. Il souleva Lusée mal réveillé par ce brusque mouvement. Il la plaça à la hauteur de sa tête et dit avec une mine boudeuse.

- Dit donc, tu aurais pas pris un peu beaucoup de poids c'est tant ci ?

Il eut pour réponse un grand bâillement avec l'haleine de poulet de Lusée. Il fronça le nez dégoûter avant de la posait à terre. Il avait oublié le principal. Quand il se réveil il a souvent tendance à oublier quelques évènements venant juste de se produire. C'est pour ça qu'il prenait souvent le temps de se réveillé... A ses risques et périls de retrouver une chaussette servant de marque page... Soudain quelque chose lui revient, la douleur au front... Il porta sa main à son front avant de se tourné vers Jessy.

- Oh mer... Excuse moi ! Désolé ! J'ai franchement pas fais exprès ! Qua... Quand je t'es dis qu'il fallait faire gaffe c'est pour une bonne raison !

Il recula un peu trop et tomba du lit. Même si le lit n'était pas haut, il se fit un peu mal. Lusée rit un peu de sa maladresse, avant de se poster près de ses bottes. Il eut une moue. Il aurait franchement voulu dormir plus, malgré tout il se sentait réveillé. Lutetia bailla grandement tout en restant allongé au sol. Il se redressa encore un peu endormit.

- Ow purée j'y crois pas ! Même le sol est hyper confortable ici ! P't'être que je devrai vivre un peu moins comme je le fais...

Il ferma les yeux, sont nez et son front lui faisait atrocement mal. Il se releva et tendit une main vers Jessy.

- ça va ? Je t'es pas fais trop mal ? Je suis vraiment pas du réveille...

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Mer 3 Oct - 0:17

J'étais toujours en plein extase devant son corps endormi que le choc vint me frappé fort. Il se releva si brusquement que son front heurta le mien. Aïe ! Je fut projeter au sol, me prenant un meuble dans la colonne vertébrale. Ça...Sa fait vraiment très mal. Mais à ma grande surprise, la douleur se dissipa au lieu de s'intensifié. Lutetia, lui, semblait complètement shooté. Il s'éscusa, un peu gauche :

" Oh mer... Excuse moi ! Désolé ! J'ai franchement pas fais exprès ! Qua... Quand je t'es dis qu'il fallait faire gaffe c'est pour une bonne raison ! "

Il marchait comme un alcoolique et je ne pus m'empêcher d'exploser de rire quand il chuta de l'autre côté du lit. Je l'entendit s'exclamer :

" Ow purée j'y crois pas ! Même le sol est hyper confortable ici ! P't'être que je devrai vivre un peu moins comme je le fais... "

D'accords...C'était en effet la première fois que je le voyais dans cet état. Je passais ma main sur mon front, il me faisait un mal de chien, quelle cruche de m'être autant approchée. Mais je l'avais chercher, seulement cette punition semblait au dessus de ma peine. Il se releva, pour me tendre sa main, balbutiant :

" Ça va ? Je t'es pas fais trop mal ? Je suis vraiment pas du réveille... "

Je bougonnai en saisissant son poignet pour me relevai, mais une fois de plus je fit une gaffe. Je trébuchai sur ma brosse à cheveux et fus projeter en avant. J'atterris sur Lutetia avec une puissance tellement forte que je le renversai et nous tombâmes sur la moquette. J'affichai une grimace de douleur, je n'étais vraiment pas douée comme il le disait si bien. Mais il n'avait rien à me reprocher, nous étions kit. J'essayai de lever la tête, sans prendre la peine de bouger pour le laisser respirer. Il en était bien capable comme sa non ? Je dit, d'un ton amusé :

" A..Aïe.. Ça va, t'es bien comme sa ou je suis obliger de bouger ? "

J'eus un fou-rire malgré toutes les douleurs qui s'accumulaient dans mon corps. J'attendais tout de même une réaction de sa part...


_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Mer 3 Oct - 0:32

Franchement Jessy, devenait aussi empotée que lui le matin ?! Heureusement qu'il avait eut la bonne idée d'écarté les bras sinon il se serrait retrouvé emprisonné sous Jessy. Elle était beaucoup trop proche de lui, quelque centimètre... Il arrivait à peine à respiré et elle ne semblait toujours pas vouloir se relevez. Jessy lui dit toute amusée.

" A..Aïe.. Ça va, t'es bien comme sa ou je suis obliger de bouger ? "

Lutetia eut un petite rire nerveux. Lusée avait disparut de son champ de vision, et vu les dernières pensées qu'il avait reçut d'elle, il s'inquiété un peu. Soudain un poids se rajouta suivit d'un miaulement vengeur. Lusée était monté sur le dos de Jessy. Lutetia garda sa mine boudeuse, sa minette n'apprécie guère les remarques sur son poids. Il se retient de lui tiré la langue. Il sourit à Jessy et finit par dire.

- Oui, tu es obligé de te bouger sinon tu te ferra écraser par ma patate de minette !

Il éclata de rire. Lusée était descendu, et c'était assise près de la tête de son maître. Sa queue battait l'air, s'amusant, il captait très bien les vilaines pensées de Lusée et il ne put s'empêcher de sourire. La minette passa sa queue touffu sous le nez de Jessy encore et encore puis sur celui de son maître. Lutetia ne tient pas longtemps et éclata de rire, avant de la gratouiller derrière les oreilles. Il dit assez distant.

- Je voudrai pas te vexer mais tu n'es pas un poids plume et puis je suis sûr que ça dérangerait beaucoup de personne de nous voir comme ça...

Il cherché en vain des excuses. Puis soudain on toqua à la porte.

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Mer 3 Oct - 0:56

Un poids de plus s'ajouta sur mon dos, un poids munis de petites griffes acérées. Je fit la grimace, ce n'était pas une de mes sensations préférées. Lutetia me dit en souriant :

" Oui, tu es obligé de te bouger sinon tu te ferra écraser par ma patate de minette ! "

J'accompagnai son rire, une larme au coin de l'oeil. En effet, c'était qu'elle était pas toute légère. Chi l'appela de son coin, d'où elle n'avait pas perdue une minute de la scène. Mon coeur se leva quand je sentis l’haleine fétide du félin endormit. Par rapport à ce chat, ma panthère avait une haleine de menthe ! Je ris une nouvelle fois, sans savoir réellement pourquoi. Lutetia me dit, tout en grattouillant l'oreille de son petit animal.

" Je voudrai pas te vexer mais tu n'es pas un poids plume et puis je suis sûr que ça dérangerait beaucoup de personne de nous voir comme ça... "

Je m'apprêtais à lui répondre quand quelqu'un frappa à la porte. J'attrapai Lutetia avant de l'envoyer valser dans le placard, claquant la porte. J'allais ouvrir, essayant de paraître le plus naturel possible. C'était une dame de chambre, un aspirateur à la main. Elle me montra son outil, sans prendre la peine de m'expliquer ce que j'avais déjà compris. Je lui dis signe d'entrée, qu'elle commence et surtout finisse au plus vite. Je dut lui sauter dessus avant qu'elle ouvre le placard, lui faisant signe de disposer. Outch, quelle plaie. Je pris sois de verrouiller la porte avant d'ouvrir celle du placard. Je dis à Lutetia, complètement affalé sur les vêtements :

" Désolée, c'était ma femme de chambre...Tu peu sortir là c'est bon. "

Je me dirigeais vers le plateau que j'avais presque oublier avec tout sa. Le montrant du doigt à Lutetia...

_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Mer 3 Oct - 1:15

Lutetia eut le souffle coupé quand il sentit le contacte du bois avec son dos. Jessy est vraiment rapide quand elle le veut ! Cette sensation lui redonna mal à la tête, même parmi les vêtements de Jessy il avait sentit le bois. Mais ce qu'il l'inquiété le plus c'était que Lusée n'était pas avec lui. Il se baissa un peu pour voir à travers la serrure. Il ne pouvait distinguer que le haut de l'horloge, il lui semblait qu'une masse était dessus. Et cette masse c'est bien sûr Lusée...

Il reprit sa mine boudeuse en entendant l'aspirateur. Il ferma les yeux, c'était vraiment insupportable ! Le pire c'est qu'il avait l'impression qu'elle prenait tout son temps. Il essayait de réfléchir malgré le mal de tête revenant. Ce visage qu'il avait vu, et ce léopard à côté... ça ne pouvait être qu'elle ! Il en était sûr, peut être qu'il arriverait à lui parler si Jessy voudrait bien lui lâcher la grappe un peu. Il s'appuya contre la mur en attendant que ça se termine. Il s'était presque habituer au bruit de l'aspirateur, qu'il commençait à somnoler.

Quand quelque chose frappa contre la porte, puis un claquement. Il s'était habitué à la pénombre du placard jusqu'à se que quelqu'un l'ouvre en grand faisant entré toute la lumière dedans et, lui pète les yeux avec ! Il sortit en grommellant. Au moins son arrivé avait eut le sucée de faire sortir Jessy de sur lui. Il passa sa main dans ses cheveux et suivit Jessy. Il n'arrivait plus à se réveillé. Il finit par dire d'une voix ensommeillé.

- Excuse moi si je te dérange avec ça... Mais est-ce qu'il y aurait une bibliothèque ici ? Ou des archives...

Il passa ses mains sur ses yeux. Il sentit l'odeur du sang, sa joue avait recommencez à saigné. Il appuya sa main gauche dessus. Même sans ça elles étaient toutes les deux ensanglantés par rapport à hier et avant hier. Il bailla de nouveau en zieutant le plateau sur le bureau.

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Mer 3 Oct - 18:52

Il sortit du placard en titubant. La belle cure de bruit avait dut lui détruire l'ouï, et il m'en voudrait surement. Mais après tout je n'avais pas eu le choix. Il dit, comme si il venait de se rendormir :

" Excuse moi si je te dérange avec ça... Mais est-ce qu'il y aurait une bibliothèque ici ? Ou des archives... "

Je le regardai avec mépris. Essayerait-il de faire encore des recherches sur ma famille ? Un sourire apparut sur mon visage blanc quand son regard se dirigeai vers le plateau, il ne pensait vraiment qu'à manger... Je tourna la tête sèchement, m’apprêtant à mettre mes bottes, avec des chaussettes cette fois. Je dis, sans même le regarder :

" Au rez de chaussé. Renseigne toi au pire, et si quelqu'un te demande ton identité, dit leur simplement que tu as l'accords de Hyou. Bref, il faut que je me rende en ville. Fait ce que tu veux, mange, dors ou fait tes recherches je m'en moque. Mais un conseil : si personne ne te parle ne parle à personne. "

J'attrapai mon sac et mon violon pour sortir de la pièce, je n'avais pas besoins de mon arc puisque je n'avais plus de flèche. En poussant la porte, mon regard se posa une dernière fois sur Lutetia, avant que je m'engage dans les couloirs. Malgré les conversations qui couraient à mon sujet, aucune partie de mon attention était focalisé dessus. Les tableaux sur les murs étroits se répétaient comme un film qu'on vous repasse en boucle. Quand je fis mon entrée dans la pièce principale, autant de fonctionnaires que la veille, toujours aussi occupés. En pointant mon nez à l'extérieur, le vent soufflait fort, un peu trop fort d'ailleurs. Mes cheveux volèrent en tornade dans mes yeux, une sensation insupportable. Une grande place s'illumina devant moi, pas mal de gens assis sur les bancs publics, ainsi que quelques enfant donnant du pain aux pigeons.

Je grimpai les marches, déposant mes affaires au centre de la place. Je sortis délicatement mon violon de son étuis, posant l'archet sur les cordes. Quand je commençai à jouer, de nombreux visages intrigués se tournèrent vers moi, aussi bien adulte qu'enfant. Le ciel s'assombrit, et les gens, un à un, se rapprochaient, comme si toute la ville entendait ma prestation. Des personnes me lancèrent quelques pièces à plusieurs reprises, mais je n'y prêtai guère attention. Les paupières closes, bougeant mon bras avec souplesse, un sous si triste s'en échappait, c'était un morceau qui m'avait été appris par mon père, avant son sacrifice. Quand..Quand je le jouais, je me sentais plus proche de lui, d'une certaine manière. Pour moi, c'est comme si je lui redonnais vie, rien qu'un instant. Cette musique avait surement été jusqu'à l'endroit où Lutetia et moi-même avions passer la nuit.

Quand je rouvris les yeux, des murmurent s'étaient élevés parmi les spectateurs. Certain disais " Qu'elle houe bien, mais cela est si triste..." Ou encore " Qu'elle est jeune, jouer des morceaux si sinistres à son âge..." Je soupirai en rangeant mon instrument, qui était si chère à mes yeux, avec soin. Je sautai les marches deux par deux, m'apprêtant à quitté les lieux, sans adresser un seul regard aux gens intrigués. Je poursuivis ma marche solitaire et calme dans les rues de Chistère. Des chats jonchaient les poubelles et des oiseaux de villes picoraient jusque dans vos chaussures. Je vis une ombre derrière moi, bien plus grande que la mienne d'ailleurs. Je fit volte face. Un homme habiller chaudement, si vêtu qu'on ne distinguait à peine son visage, avança vers moi, un sourire aux lèvres. Il ne me fut pas longtemps pour identifié un mortel. Oui, un simple mortel qui devait, apparemment, ignorer mon identité. Il se baissa, pour planter son regard dans le mien. Je restai impassible devant lui, toujours mon violon sur mon épaule. Même si Chi n'était pas avec moi, rien ne m'empêchais de me défendre, sa non. Il dit, d'un ton me semblant fourbe :

" Dit donc toi, tu sais que t'es pas mal ? Et puis, quel beau violon. J'peux l'voir ? "

Mon regard lança des éclairs. Jamais, quelqu'un ne possédant pas le sang des Hyou dans ses veines, n'avait osé touché à ce violon. Et ce ne serai certainement pas un simple mortel le premier. Il tendit la main vers l'objet, et je m'empressai de l'attraper par le poignet. Un petit sourire malicieux au coin des lèvres, je vint lui murmurer :

" Ne vous fiez pas aux apparences, elle peuvent être trompeuses... "

Je le lâchai sèchement, m'apprêtant à passé mon chemin comme je l'aurais fait dans n'importe quel cas. Tournant les talons, je savais déjà qu'il allait me suivre, c'est pour cela que je me permis de rajouter avec mépris :

" Je ne vous conseille pas de me suivre, car, si vous tenez à la vie, il vaudrait mieux pour vous partir de suite. Bien. "

J'avançais vers le bout de la ruelle, aucun bruits de pas ne se faisait entendre sur mes arrière, ce qui me rassura. Je n'avais guère envie de jouer à ces petits jeux, j'étais fatiguer, et rentrée pour manger et dormir restait mon objectif premier. Je retrouvai sans difficulté la route vers le centre de la cité, où demeurait notre loge. Non plutôt ma loge. Je l'a traversai en deux trois mouvement, avant de retourner dans la chambre. Sans prendre attention à la présence de lutetia ou non, ni à l’accueil chaleureux de Chi. Je m’effondrai net sur le lit, prête à rendormir jusqu'au matin suivant...

_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Mer 3 Oct - 19:46

" Au rez de chaussé. Renseigne toi au pire, et si quelqu'un te demande ton identité, dit leur simplement que tu as l'accords de Hyou. Bref, il faut que je me rende en ville. Fait ce que tu veux, mange, dors ou fait tes recherches je m'en moque. Mais un conseil : si personne ne te parle ne parle à personne. "

Il se retient de soupirait. Elle allait encore partir quelque part, mais de toute façon c'est pas grave, il avait déjà une idée en tête. Et peu importe son conseil, il voudra la voir. Il hocha vaguement la tête et prit un morceau de bacon et sortit quelque vêtement de son sac. Il avait repérée l'autre porte, donnant sur la salle de bain. Il l'ouvrit lentement craignant qu'il se cache quelqu'un derrière... Bingo ! C'est bel est bien une salle de bain ! Il sourit avant de s'y dirigeait.

Après avoir prit une rapide douche, il enfila son tee-shirt orange et sa chemise noir ainsi que son pantalon noir aussi. Il ébouriffa le poil de Lusée en sortant, il devait faire attention à se qu'il disait. La panthère de Jessy était encore dans la chambre et elle pouvait très bien rapporter à sa maîtresse se qu'il avait dit. Il sortir un pansement de son sac et se le mit sur le nez (comme sur l'avatar), et un autre sur la joue. Il enfila ses bottes qu'il avait nettoyer un peu avant.

Il se dirigea vers la panthère et s'accroupit et lui donna une petite caresse sur la tête et il dit doucement.

- J'vais faire un tour, si Jessy revient dis lui de pas s'inquiété s'il te plais... Merci ma grande !

Il sortit doucement suivit de Lusée sur les talons. Il n'avait prit que deux tranches de bacon sur les quatre, sa faim c'était rapidement dissipé et puis Jessy aurait peut être faim en rentrant. Il parcourut rapidement les couloirs, son cerveau avait enregistré sans le vouloir le chemin. Le hall avait autant de fonctionnaire que la veille. Il fila tout droit, si il se fier à son instinct ainsi qu'aux autres bâtiments qu'il avait déjà visité la salle des archives devait se trouver à... Droite ! Bingo ! Encore une fois ! Un sourire content apparut sur le visage de Lutetia. Au moment où il posa sa main sur la poignet un colosse apparut derrière lui.

Le jeune garçon leva rapidement les mains, il c'était déjà fais assez mal. Il se retourna, le colosse ne semblait pas vouloir plaisanter, enfin, il devait plutôt empêcher les gens d'entrés. Lutetia réussit à dire.

- Mad... Mademoiselle Hyou m'a... M'a donné son accord...

Il n'avait pas réussit à garder son froid, surtout qu'il semblait bien plus fort. Le colosse finit par retourner dans son coin sombre après un hochement de tête positif. Lutetia entra rapidement dans la pièce en soufflant. Il avait prit tellement de temps pour prendre sa décision qu'il se demandait s'il n'allait pas accepter sa réponse.

En entrant dans la pièce, une odeur de livre et d'encre lui empli le nez, mais aussi celle d'une humaine et de son animale. Seule à ce qu'il pouvait comprendre, comme si elle était la seule à fréquenter ces lieux.. Au milieu de la pièce se trouvait d'immense table en bois. L'une de ces tables était rempli de livre, et une fille se tenait la tête penchait au dessus d'un livre. Lutetia eut un sourire, c'était bien elle. Cette odeur, il pouvait la reconnaître entre mille. Lusée la sentit aussi, elle n'attendit même pas l'ordre de son maître et fila droit vers la jeune fille.

Lutetia sourit encore plus, il s'approcha de la table. Soudain quelque chose de lourd le fit basculer et le plaqua au sol. Il sourit encore plus en reconnaissant la forme massif et musclé de Léo. Il tendit la main et caressa derrière les oreilles le léopard, le voix de Miya retentit dans la salle remplie de livre.

- C'est bon Léo c'est que Lutetia !

Le léopard émit un grand ronronnement. Lutetia leva les mains vers son visage pour éviter de se faire lécher. Il se releva en gardant son sourire. Lusée était parti jouer avec Léo. Il rattrapa de justesse Miya qui lui avait sauté dessus pour faire un câlin. Elle le serrait tellement fort contre elle qu'il crut qu'il allait manqué d'air. Elle dit doucement.

- J'avais bien cru ne plus te revoir. Tu devrais un peu moins volé la nourriture dans les commerces ! Dans le service ils arrêtes pas de se plaindre d'un type qui vole à peu près toute les semaines de la nourriture, c'est surtout à cause de la paperasse ! Quand tu dis que tu veux le moins possible te mêler de la vie des gens, explique moi qu'est-ce que tu faisais avec la petite Hyou hier ? Vous aviez l'air tout les deux bien amochés...

Elle c'était détaché de lui après sa première phrase. Il soupira, il aurait du faire plus attention, il c'était dit que ça dérangerai presque personne quelque pomme volé ici et là. Il sourit tristement.

- Oh rien, trois fois rien, juste que les Piosentropes semble bien énerver ces temps ci et qu'on a pas eut beaucoup de chance ! Sinon ravit de te revoir aussi ! Je suis sûr que j'en ai récolté plus que toi !...

Miya se détacher de lui et tira la langue en boudant. Elle dit.

- C'est faux ! Regarde moi ça ! Moi j'ai le droit de tous les lires et pas toi, donc dans quelque mois j'en aurais plus que toi !

Lutetia éclata de rire, c'est vrai que ça représentait un certain nombre de savoir tout ça. Il sourit et finit par demander.

- Au faite qu'est-ce que tu fais ici ? Tu m'avais pas dis que tu devais aller sur Saturnal ?

Elle sourit malicieusement et ajouta.

- Bof on ma "empochée" car depuis que la mélodie à retentit, parait qu'aux quatre coins du pays c'est l'enfer... Les Piosentropes se déplace en gigantesque bande, ils sont tout le temps affamé. Et puis y a des nombres incalculable de vols annoncées ! Dis toi que pour un vol il faut une centaine de formulaire ! C'est comme si le pays retenait son souffle jusqu'à se que la petite Hyou revienne au trône...

Sur ses derniers mots elle s'appuya sur le dossier de la chaise et laissa son regard vagabonder sur l'immense plafond de la salle. Lutetia sourit tristement, il le reconnaissait ça devait faire un sacré bordel. Il se perdait dans la contemplation de sa meilleur amie. Il secoua la tête et puis ajouta amusé.

- Tu n'as franchement pas changé ! Tu as toujours ton caractère de râleuse et aussi tu restes plate comme une planche de pain !

Il éclata de rire avant de s'effondré car elle lui avait lancé un livre à la figure.

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Mer 3 Oct - 22:13

J'ouvris faiblement un oeil. J'avais dus encore me rendormir, c'est pas possible ça. Descendant du lit avec souplesse, mes pieds me guidèrent d'eux même vers la salle de bain. Il y avait un peu d'eau par terre, Lutetia avait dut se douché. J'ôtai un à un mes vêtements, avant de faire couler de l'eau brûlante sur mon corps. Après m'être sécher, habiller, coiffé et pomponner, je faillis glissé sur le carrelage à plusieurs reprise. Il aurait quand même put faire attention à ne pas mettre de l'eau partout ! Je finis par descendre l'escalier à toute vitesse, cet escalier qui me rendait tant de souvenir. En fait, tout dans cette maison me rappelait mes parents, mais surtout mon père, car ma mère avait rendu l'âme quelques années auparavant. Je n'avais presque aucun souvenirs d'elle, je me souvenait juste qu'elle était très belle. A la base, dans la famille Hyou, les gens se marient entre frère et soeur. Mes parents étaient donc liés par le sang, déjà avant leur mariage. Mais ma mère n'eu pas le temps de m'offrir un frère, un mari en conséquent. Mon père que disait souvent : " Tu devras choisir avec honneur l'homme suis reprendra le flambeau de la famille Hyou..." Oui, car même je fus couronner à sa mort, les hommes on un peu plus de pouvoir. Mais ceci n'est plus.

Je dus sortir de mes songe quand j'heurtai de plein fouet une dame, portant un oiseau sur l'épaule. Je m'excusai brièvement, avant de me diriger vers la salle des archives. Lutetia y été surement. Un homme massif s'inclina en me voyant, en profitant pour m'adresser un message. C'était en effet sur la présence de Lutetia ici, qui prétendait avoir reçut mon accord. J’acquiesçais, avant de pousser la porte. Les regards se braquèrent sur moi, moi et ma tête impassible. Je repérai rapidement Lutetia, pour le rejoindre en deux grands pas. Mon regard se fixa sur une jeune fille accompagner d'un léopard. Mon regard de braise restait plonger dans le siens, comme si j'étais en train de l'identifier. Je reportais à nouveau mon attention sur Lutetia, pour lui demander, comme si la jeune fille n'était pas là :

" C'est qui ? "

_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Mer 3 Oct - 22:34

Lutetia continua de rire malgré la douleur. Miya lui avait tiré la langue et c'était aussi mise à rire. Il finit par réussir à se relever, en tenant le livre et ses côtés. Il avait retrouvé son sourire disparut. Il regarda de quoi parlait le livre. Il fit la moue en le lui rendant.

- Un livre sur l'eau, super intéressant en tout cas !

Il rit doucement, elle le prit et puis dit tout en gardant son grand sourire.

- Non, c'est juste que j'arrive mieux à endormir quelqu'un avec !

Les deux adolescents éclatèrent de rire. Ils continuèrent de discuter de tout et de rien pendant un long moment. Ils avaient tellement de chose à ce dire, ça faisait deux ans qu'ils ne c'étaient pas vu. Chacun partant de son côté pour trouver le plus de savoir. Il c'était appuyer contre une chaise à côté d'elle.

Lusée jouait à côté de Léo, malgré la différence de taille, sa petite chatte arrivait toujours à bien s'entendre avec les félins. Eux aussi se parlait, mais surtout des bavures de leurs maîtres, comme s'ils étaient bien plus haut placés et qu'ils ne faisaient aucune erreur. Miya regarda le plafond d'un air mélancolique et finit par dire.

- Tu te souviens la fois où tu avais eut la drôle d'idée de vouloir voler ? Tu m'avais encore une fois embarqué dans ton coup, et on c'était tout les deux retrouvés avec un plâtre...

Lutetia éclata de rire, il n'aimait que très peu les adultes à cette époque. Il faisait tellement de bêtise pour attiré l'attention de ses parents. Il tourna la tête vers Miya. Celle ci c'était incliné. Il regarda devant lui, Jessy était juste présente. Elle toisait Miya. Lutetia se retenu de soupire, pourquoi ce signe de soumission. Il entendit Miya lui chuchoter.

- Incline toi idiot, c'est mademoiselle Hyou...

Il soupira, elle avait quand même changer. Pourtant il arrivait à déceler une pointe de colère dans la voix de Miya. Celle ci n'avait jamais aimé l'autorité, et lui non plus d'ailleurs. Il soupira en entendant Jessy.

" C'est qui ? "

Deux mots... Prononcer si froidement. Il ne comprendrait jamais Jessy, un coup elle était super gentille et l'autre elle voulait vous tuer... De toute évidence cette question concernait Miya, mais c'était à lui de répondre... Son regard croisa celui de Jessy avant d'aller se planté contre la porte. Il finit par dire.

- Jessy je te présente Miya Shinrakui, c'est elle qui ma donnait envie d'exploré le monde...

Il soupira, si elle voulait en savoir plus, qu'elle demande à l'intéressait. Après tout, il n'est pas le mieux qualifier pour la décrire. Il jeta un oeil à Miya qui était encore incliner, un sourire mesquin apparut sur son visage.

- Alors Miya, dire qu'avant tu étais la première à dégager quand on voyait un garde et maintenant...

Il ne put en dire plus qu'il sentit à nouveau un livre s'abattre sur sa tête. Miya c'était relever et tenait encore le bouquin dans les mains.

- Baka ! Je tiens à mon boulot moi ! Et toi ! J'te signale que tu me suivais tout le temps ! Qu'est-ce que tu as à suivre cette fille comme un vulgaire chien !

Il se tenait l'arrière de la tête entre ses mains, elle avait frappé fort, mais faut dire qu'il l'avait chercher. Il sentait comme de l'orage dans l'air...

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Jessy Hyou le Mer 3 Oct - 23:58

Mon regard alla se poser encore une fois sur la jeune fille, qui était toujours incliner devant moi. Je l'a toisai, indifférente à cette marque de respect. Avant j'eus le temps de dire quoi que ce sois, les jeunes gens se mirent à se balancer des livres...J'en restais stupéfaite. Quelle étrange manière d'exprimer de l'amitié, très peu distingué. Et puis c'était quand même étrange qu'ils se soient retrouvés ici, en y pensant je regrettais presque de nous avoir entraîner ici. Bon d'accord, je l'avoue. J'étais jalouse. Je n'avais jamais eu d'ami, non jamais de vrais. Et ceux qui acceptait de l'être le disait toujours après avoir appris qui j'étais. Et puis, même si Lutetia n'était pas vraiment un ami, il ne leurs ressemblait pas, et d'une façon dirait-on égoïste je le voulais pour moi toute seule. C'était mal, mais je n'y pouvais rien. Il finit par dire en fixant la porte :

" Jessy je te présente Miya Shinrakui, c'est elle qui ma donnait envie d'exploré le monde... "

Je l'a saluai d'un mouvement courtois de tête. Toute mon attention fut reporter sur Chi, qui m'avait tout de même rejoins malgré son envie de dormir. Je lui grattouillai la tête, sans prendre attention aux discussions des deux adolescents. Je fus seulement attiré par la phrase de Miya :

"Qu'est-ce que tu as à suivre cette fille comme un vulgaire chien ! "

Je pris la parole avant Lutetia, d'un air qu'on aurait put qualifié de méprisant :

" Bon, moi je m'en vais. Après, si tu veux rester avec ton ami, il est vrai qu'il ne faudrait pas que tu passe pour un chien, surtout quand la personne tenant ces propos ignore qui suit vraiment l'autre. "

J'adressai un regard noir à la jeune fille avant de reprendre, un sourire amical au lèvre. Comme si j'avais changer d’attitude envers elle en une simple seconde :

" Sur ce, ce fût un réelle plaisir de vous connaître, Miya Shinrakui. "

Je regardai une dernière fois Lutetia, avant de tourné les talons. Rien ne l'obligeais à rester avec moi. Mais il y avait quand même quelque chose de clochant dans mes idées. En effet, je ne laisse jamais rien au hasard, et ceci ne faisait pas exception à la règle. Si je partais, il ne pouvait plus rester ici, et contraint de lui dire au revoir. Donc, sur un de mes sourires de manipulatrice, je quittai la pièce, Chi derrière moi.

_________________
avatar
Jessy Hyou
Admin

Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans les bras de Lutetia.

Identité
Mon animal et son prénom ?: Chi, une panthère noire
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur http://the-black-world.creationforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Lutetia Koneko le Jeu 4 Oct - 0:27

Lutetia eut l'impression de se faire pétrifier par la dernière phrase de Miya. Il savait qu'elle disait toujours tout se qu'elle pense, mais là... Elle avait bien raison... Il devait se l'avouer, il suivait Jessy seulement pour connaître une vérité, qui ne lui serrait peut être pas dévoilé. Il serra les poings, n'osant affronter le regard des deux jeunes filles.

" Bon, moi je m'en vais. Après, si tu veux rester avec ton ami, il est vrai qu'il ne faudrait pas que tu passe pour un chien, surtout quand la personne tenant ces propos ignore qui suit vraiment l'autre. "

Il baissa la tête, si elle partait il ne pourrait plus rester ici. Il serrait tellement les poings que ses ongles lui entrèrent dans la peau. Lusée sentant cette colère arrivait laissa son compagnon de jeu, et s'approcha lentement du jeune homme. Elle se frotta pour essayer de réconforter son maître, en vain... Le ton joyeux de Jessy ne fit que l'énerver encore plus.

" Sur ce, ce fût un réelle plaisir de vous connaître, Miya Shinrakui. "

Il se retient de taper sur la table. Jessy est vraiment une sale peste ! Dire qu'il venait juste de la retrouver ! Elle ne peut pas comprendre, elle ne le pourra jamais ! Lutetia finit par déserré les poings. Il entendit Miya lui dire d'une toute petite voix.

- Je suis désolé Lutetia... J'ai pas voulu dire ça, excuse moi...

Elle sentit la main réconfortante de Lutetia sur sa tête, elle releva un peu et le découvrir avec un grand sourire triste. Il lui dit doucement.

- C'est pas grave... J'dois te laisser, porte toi bien. Et oublie pas notre parie !

Miya resta pétrifier par sa remarque. Elle ne se souvenait que du petit Lutetia qui se laissait dominer par ses émotions et dès que quelque chose allait mal, il le fuyait... Mais là, elle trouvait qu'il avait changé, il enfermer ses émotions derrière des sourires. Elle se souvient qu'il y a un moment il faisait des recherches sur la famille Hyou. Il avait toujours était passionné par les trois grands, il y avait consacré un livre pour chaque grand. Elle soupira, il avait bien trop changer...

Le jeune homme finit par se détacher avec regret de son ami. Il détestait Jessy, comment osait-elle faire ça ! Il grimpa quatre à quatre les marches, Lusée était remonter sur ses talons. Il sortit de la pièce, sans un regard pour le colosse. Il remontait prendre son sac et après il partira. Il n'aurait même pas dut arriver ici ! Lutetia traversa rapidement tout les couloirs, qu'il pleuve ou qu'il vente, il rentrerait sur Saturnal, et sans Jessy.

D'abord traité ses recherches d'idioties, maintenant faire ça ! Jessy n'est qu'une sale petite peste égoïste ! Son coeur battait rapidement sous l'effet de la colère. Il avait à peine parler deux heures avec Miya. Il entra dans la chambre et attrapa rapidement son sac, mais au moment de sortir quelque chose lui barra la route.

_________________
avatar
Lutetia Koneko
Admin

Messages : 252
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon monde

Identité
Mon animal et son prénom ?: Lusée, un chat noir
Mon âge: 16 ans
Mon peuple: Chistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paumé au milieu de nul part ! Chouette ! (Pv : Jessy) (fini)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum